Menu
logo

Esports : les tendances à surveiller en 2021 selon Newzoo

Par Remer Rietkerk, Newzoo


Rapport esport NewzooDans le prolongement de nos tendances en matière de jeux vidéo et de mobiles, nous nous tournons maintenant vers le marché de l'esport. Le passage au numérique de l'année dernière a complètement perturbé la dynamique du marché, et bon nombre de ces développements se poursuivront en 2021, mais il y a aussi beaucoup d'autres nouvelles tendances à surveiller.

1. L'esport mobile passe à la vitesse supérieure

Comme nous l'avons signalé dans notre rapport sur le marché mondial de l'esport, l'esport mobile renverse déjà les attentes sur le marché autrefois dominé par les ordinateurs. Même vers la fin de l'année dernière, des jeux comme PUBG Mobile et Garena Free Fire ont commencé à générer un nombre plus élevé de téléspectateurs esports que les titres PC comme CS : Go et Dota 2.

Nous prévoyons que cela se poursuivra l'année prochaine, alors que l'appétit des consommateurs pour l'esport mobile continue de croître en Chine, en Asie du Sud et du Sud-Est et en Amérique latine. Alors que les scènes CS : Go et Dota affichent un nombre total d'heures de visionnage plus élevé, PUBG Mobile et Free Fire sont désormais les cinq meilleurs titres d'esport, et ils se tournent vers les géants traditionnels du PC.

2. Les équipes esport continueront de se diversifier

Les équipes esport continuent d'élargir leurs horizons et de diversifier leurs opérations. Dans cette optique, les organisations continueront de se diversifier au-delà du modèle établi par les structures sportives traditionnelles, en mettant l'accent sur d'autres initiatives, comme le positionnement de leur entreprise en tant que marque "lifestyle" ou la transition vers des stratégies de création de contenu.

Lorsqu'une entreprise d'esport se positionne comme une marque "lifestyle", elle transcende l'esport et entre dans la culture pop, diversifiant ainsi les flux de revenus de l'organisation. Naturellement, cela réduit le risque, car si un flux de revenus fonctionnait moins bien que prévu en raison de circonstances imprévues (la pandémie, par exemple), un flux différent pourrait aider à compenser les dommages.

La signature de créateurs de contenu peut également être avantageuse :

  • Il donne aux organisations de nouveaux éléments à vendre aux sponsors, une visibilité prometteuse et une synergie entre les équipes de joueurs professionnels et les influenceurs.
  • Il fournit un effet de levier supplémentaire lors de la négociation avec les plates-formes, où les équipes peuvent "regrouper" ces influenceurs et négocier des coûts d'exclusivité sur une plate-forme spécifique.
  • Pour les influenceurs eux-mêmes, c'est l'occasion de tirer parti de l'expertise et des capacités de back-office d'une organisation d'équipe, aidant le streamer à augmenter son audience et sa production de contenu et à déléguer la gestion de tâches quelconques ou administratives.

Pour l'avenir, nous nous attendons à ce que cette tendance s'amplifie. La pandémie a révélé certains des principaux défis auxquels l'esport est confronté lorsqu'il imite le modèle sportif, soulignant la nécessité pour l'esport d'évoluer au-delà du cadre sportif traditionnel.

3. Les sports traditionnels se tourneront de plus en plus vers l'esport

En parlant de sports traditionnels, nous nous attendons à ce que le marché continue de s'inspirer du monde de l'esport. Les événements pro-sportifs traditionnels recommencent à se produire ; néanmoins, les organisations sportives ont passé 2020 à accélérer leurs efforts en matière d'esport.

Bien que certaines de ces expériences aient mieux fonctionné que d'autres, nous nous attendons à voir davantage d'innovation de la part des organisations sportives traditionnelles à mesure qu'elles étendent leurs activités dans l'espace esports.

4. Les formats basés sur le concept de ligue favoriseront l'écosystème

Avec les restrictions de voyage qui empêchent toujours de jouer à l'international, nous nous attendons à voir une autre année avec un accent accru sur les formats basés sur les ligues et le jeu régional.

Par conséquent, un des développement majeurs cette année concernera les écosystèmes traditionnellement axés sur les tournois internationaux. Il est possible que ces écosystèmes autrefois axés sur l'international se tournent de façon permanente vers un format axé sur les ligues régionales après des résultats positifs, même après la levée des restrictions liées au confinement.

5. Le contenu non lié au jeu devient encore plus important sur les plateformes de streaming

Le jeune public continue de s'éloigner de la télévision traditionnelle pour regarder des programmes audiovisuels choisis sur des plateformes de streaming comme Twitch. De nombreux acteurs conventionnels du secteur du divertissement ont mis du temps à s'adapter à ces formats qui plaisent aux plus jeunes, conduisant les plus jeunes téléspectateurs à consommer du contenu ailleurs.

Twitch et YouTube sont donc devenus des plates-formes importantes pour le contenu non lié au jeu. En 2020, nous avons déjà vu des annulations d'événements publiques obligeant de nombreuses marques à rechercher des moyens alternatifs et innovants d'engager leur (jeune) audience à leur côté.

Alors que Twitch a commencé avec le jeu vidéo, le contenu non lié au jeu se développe sur la plate-forme. En fait, la catégorie "Just Chatting" est désormais l'une des plus populaires, et les mesures de confinement ont conduit à organiser des concerts, des événements politiques et des spectacles en direct sur la plate-forme. Plus d'informations sur ces événements au chapitre 4 de cet article.

Tout cela pourrait indiquer que les plates-formes de contenu vidéo de jeux évoluent pour accueillir une plus grande variété de contenu live, d'autant plus que les jeunes s'éloignent de la télévision par câble. Nous nous attendons à ce que le contenu non lié au jeu devienne encore plus populaire cette année.

Etre autres, dans sa dernière initiative visant à défier les plates-formes comme Twitch et YouTube, Facebook Gaming a ajouté une série de fonctionnalités éprouvées provenant d'autres services. Par exemple, Facebook a récemment introduit une catégorie de streaming "Hanging Out", qui ressemble au très populaire "Just Chatting" de Twitch (la catégorie la plus diffusée sur Twitch).

Plus d'informations sur le site de Newzoo

Publié le 15 février 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow