Menu
Publicité
logo Link Digital Spirit

Les métiers du jeu vidéo en 2024 : FX Artist

Les effets spéciaux sont omniprésents, mais souvent invisibles


FX Artist (Léo Zhang)Les effets spéciaux, également connus sous l'acronyme FX, ont une histoire riche qui remonte bien avant l'ère numérique. George Méliès (1861-1938) est souvent considéré comme le pionnier de cette discipline. Cependant, le numérique a ouvert un monde de possibilités pratiquement infinies en matière d'effets spéciaux.

On distingue aujourd'hui les SFX (Special Effects), qui ne font pas appel au numérique, comme certaines cascades, et les VFX (Visual Effects), qui sont basés sur la visualisation numérique.

Les effets spéciaux sont omniprésents, mais souvent invisibles. Ils ne se limitent pas nécessairement au grand spectacle et sont utilisés dans une variété de productions audiovisuelles. Depuis que l'incrustation d'images sur d'autres images est possible, les effets spéciaux sont devenus courants. Des cascades exécutées dans des endroits improbables au milieu d'explosions spectaculaires auront sans doute été tournées en studio sur un fond vert, les effets spéciaux se chargeant du reste. Et, si la scène est romantique, Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ne se sont pas enlacés sur la proue du Titanic, mais dans un studio chauffé… Les effets spéciaux peuvent servir à ajouter à une scène de la fumée, des flammes ou des explosions, fabriquant des éléments impossibles à filmer directement.

Informations métier
Niveau d'études : bac +3 - bac +5
Salaire mensuel brut : 2 200 - 3 200 €

Magicien et technicien

Les experts en effets spéciaux interviennent en post-production, mais ils sont sollicités tout au long du processus créatif, notamment pour évaluer ce qui est réalisable en fonction des budgets disponibles.

Pour devenir un FX artist, une solide base technologique est nécessaire. La compréhension de la physique est essentielle pour créer des effets réalistes, et les mathématiques sont un outil indispensable. Une connaissance approfondie des moteurs de développement et des principaux logiciels de modélisation 3D est également requise.

Cependant, c'est la sensibilité artistique qui distingue un bon FX artist. Elle lui permet de créer des images, parfois spectaculaires, parfois très discrètes, mais toujours essentielles pour la réalisation finale. Enfin, un FX artist doit faire preuve de créativité et de pragmatisme, car il est souvent sollicité pour résoudre des problèmes de dernière minute au cours de la production. Il est un peu un magicien par nature, capable de rendre possible l'impossible à l'écran.

Qualités requises

  • Savoir dessiner (2D)
  • Être créatif, imaginatif
  • Forte culture de l'image

Acquis de fin d'études

  • Connaissance de toute la chaîne de production
  • Théorie des couleurs et fondamentaux en matériaux et textures
  • Connaissances en physique
  • Connaissance des principaux logiciels

Léo ZhangInterview de Léo Zhang

FX artist. Vous pouvez retrouver son travail sur ArtStation

Les effets spéciaux sont indispensables comme les personnages ou l'environnement. "

Pour qualifier les effets spéciaux, on parle de FX, mais aussi de VFX. Quelle est la distinction entre les deux ?

Les appellations FX et VFX signifient plus ou moins la même chose, à la différence que le FX est plus général et que le VFX est plus précis. Les VFX sont des effets spéciaux basés sur le numérique, alors que les FX comprennent à la fois ce type d'effets et d'autres, comme les effets contrôlés dans les films et les séries, qui permettent par exemple de créer des explosions bien réelles.

Peut-on dire que les effets spéciaux sont partout, mais que la grande majorité d'entre eux sont invisibles ?

Les effets spéciaux peuvent être indispensables tout comme l'environnement ou les personnages. On en trouve partout, effectivement, et cela rend le jeu vidéo ou le film plus attractif s'ils sont bien faits. Certaines personnes ne se rendent pas compte que les effets spéciaux, auditifs et visuels, sont omniprésents. Tous ces effets sont un grand plus pour l'industrie et permettent d'accrocher les spectateurs visuellement

Quels sont les secteurs qui offrent les meilleurs débouchés aujourd'hui pour un FX Artist ?

Les meilleurs secteurs restent toujours les métiers du virtuel : les jeux vidéo, les films, les séries, la publicité, mais aussi YouTube. Avec l'arrivée de nouveaux métiers en virtuel, les offres en tant que FX artist sont beaucoup plus présentes. Surtout que, de nos jours, le virtuel prend davantage de notre temps et devient de plus en plus omniprésent.

Que recommandez-vous à un jeune bachelier s'intéressant à ce métier ? Quelles sont les qualités nécessaires ? Sans esprit matheux, point de salut ?

Pour ceux qui veulent commencer, il n'y a pas de prérequis ou de compétences particulières à avoir. Comme dans tous les autres métiers, il y a une phase d'apprentissage et de pratique. Je recommande donc de toujours avoir une référence, pour comprendre la façon de faire et, petit à petit, de trouver son propre style d'effet visuel pour le perfectionner. Il faut développer son oeil artistique, pour comprendre comment décomposer un effet, et le rythme, car les effets seront illisibles ou peuvent embrouiller le joueur s'ils se superposent de la mauvaise façon. Il faut aussi savoir s'adapter aux contraintes et aux demandes des clients ! Une certaine logique mathématique peut être un atout pour réaliser de bons effets. Chaque demande d'effet visuel inclut différents procédés et peut exiger du code ou des calculs mathématiques complexes.

On parle beaucoup de l'intelligence artificielle. La voyez-vous comme une chance ou comme une menace pour votre secteur ?

Les deux ! L'intelligence artificielle est un plus dans la rapidité de production, par rapport à la demande croissante. Mais il ne faut pas l'utiliser à mauvais escient. Dans le domaine des effets spéciaux, l'IA n'a pas encore trop d'impact, contrairement à nos concept artists, qui sont plus lourdement confrontés au changement. Mais, vu l'ampleur et la rapidité du développement des outils d'intelligence artificielle, tôt ou tard, on devra vivre avec !


Guide 2024 - Les métiers du numériquesGuide 2024 - Les métiers du numérique - Ecoles et formations

Cette fiche est extraite du hors série "Guide 2024 - Les métiers du numérique - Ecoles et formations" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible chez votre marchand de journaux au prix de 7,50 €. Cliquez sur la couverture pour découvrir des extraits des autres métiers.

Les offres de stage et d'emploi infographiste, Game Artist


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 28 décembre 2023 par Emmanuel Forsans
Signaler une erreur

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow